A la UnePOLITIQUE
A la Une

Renouvellement Du Bureau de l’Assemblée Nationale: Le dernier acte du clash entre Yewwi et Takhawou

On va très certainement vers une implosion du groupe parlementaire de Yewwi Askan Wi.Cette entité politique formée en début de législature connait les ramifications de la mésentente de ses leaders au niveau plus central.

Conséquence, l’exclusion des 14 dépités de Khalifa Sall est sérieusement envisagées et leurs postes occupés dans le bureau de l’institution vont leur être retirer.

Le bureau de l’Assemblée nationale dans sa configuration actuelle ne va pas encore longtemps. Il sera renouvelé très probablement le 10 octobre prochain.

L’enjeu de cet événement, sera de savoir comment va se comporter le groupe parlementaire de Yewwi, après les soubresauts qu’elle a connu et qui avait poussé la conférence des leaders à exclure kKalifa Sall de ses rangs.

Il s’en est suivi l’épisode de la reprise du vote du bureau de la Ville de Dakar, le PASTEF avait été exclu de tous les postes d’adjoints au Maire.

Le parti  d’Ousmane Sonko s’était alors juré de laver  l’affront à l’occasion du renouvellement du bureau de l’institution parlementaire.

Entretemps les choses ne se sont pas arrangées, car il y’a eu la sortie du député de Takhawou, Abba Mbaye, qui avait déclaré que le Professeur Ngounda Mboup, militant connu de PASTEF recevait un salaire mensuel d’un million et demi, payé par le groupe parlementaire, d’ailleurs nous avons appris de bonne source que l’universitaire a servi une citation directe au député du département de Saint Louis.

Ensuite pour montrer sa volonté d’en découdre avec Takhawou Sénégal, le groupe parlementaire de yewwi a fait une grande réunions d’évaluation de son action parlementaire sans eu convier les 14 députés de Khalifa Sall.

Les 40 députés restants de Yewwi projettent tout bonnement d’exclure les députés de takhawou et postuleront aux responsabilités qui leur revient sans rien donner à leur ex allié.

Khalifa Sall et compagnie perdrait alors un poste de vice-président, la commissions des affaires étrangères occupée par le Maire de Hann Bel Air, Babacar Mbengue et un poste de secrétaire élu.

La situation n’est pas, cependant, totalement désespérée, car des députés de Yewwi, réputés modérés, tentent de sauver l’unité dans le groupe parlementaire.

Doudou Coulibaly

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page