Le président de la République de Sierra Leone, Julius Maada Bio a promulgué, mardi, une loi criminalisant le mariage des filles de moins de 18 ans.

Le parlement avait adopté cette loi, le 22 juin dernier.

”Les auteurs de ces pratiques s’exposent à une peine d’emprisonnement d’au moins 15 ans et une amende d’environ 2000 dollars”.

Selon un rapport du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), la Sierra Léone comptait en 2017, 800 000 filles mariées dont 400 000 avant l’âge de 15 ans.

Ces mariages précoces sont à l’origine d’une scolarité inachevée, des grossesses prématurées, des dommages sur l’état physique et psychologique d’humains mineurs, dont on vole l’enfance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici