Lors du second Conseil des ministres du gouvernement Sonko 1, qui s’est tenu ce mercredi 17 avril, le Président Bassirou Diomaye Faye a pris une mesure significative en ordonnant la publication des rapports de la Cour des comptes et de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) pour les cinq dernières années. Cette décision couvre les périodes allant de 2019 à 2023.

Selon le communiqué officiel émis à l’issue de cette réunion, le président a spécifiquement demandé que les rapports de la Cour des comptes, de l’OFNAC ainsi que ceux de l’Inspection Générale d’État (IGE) soient rendus publics. « Le Chef de l’État a demandé à la publication des rapports de la Cour des comptes, de l’OFNAC et de l’IGE des 5 dernières années, c’est à dire 2019, 2020, 2021, 2022 2023 », rapporte le document.

Cette directive présidentielle s’inscrit dans une démarche de transparence et de responsabilité, visant à renforcer la lutte contre la corruption et à assurer une gestion plus transparente des finances publiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici