Le commissariat spécial de Touba a déféré au parquet de Diourbel deux adolescents âgés de 16 et 15 ans pour viol collectif. Selon des sources de Seneweb, ils sont soupçonnés d’avoir abusé sexuellement, à tour de rôle, une fillette âgée de 17 ans. 

Pris par on ne sait quel démon, un apprenti maçon et un apprenti boulanger ont surpris une fille de 17 ans dans son domicile familial. Ils l’ont violée à tour de rôle. Le crime s’est déroulé le 24 décembre dernier, vers 19 h, au quartier Sam.

Le père de la victime B. N. a déposé une plainte sur la table du chef de service du commissariat spécial de Touba. Séance tenante, le commissaire Diégane Sène a réquisitionné les services d’un gynécologue. Après examen, le certificat médical transmis à l’enquêteur en chef fait état d’une défloration récente qui serait liée à une agression sexuelle.

Assistée de son père conformément à la loi pénale, la victime mineure a identifié formellement ses deux  violeurs présumés. D. M. et S. G. se sont relayés sur elle, selon son témoignage. “J’ai tenté de crier, mais ils m’ont contraint à des rapports sexuels. D. M. a filmé nos ébats sexuels avant de me sommer de répondre à ses invitations quand il aura besoin de moi”, confie-t-elle.

Mis devant le fait accompli, le duo incriminé a tenté de nier les faits avant de passer à table, selon des sources de Seneweb. 

Au terme de l’enquête, les deux présumés violeurs âgés de 15 et 16 ans ont été déférés au parquet de Diourbel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici