Le pêcheur Assane Mboup qui a été arrêté avec 04 camelotes de 125 g de chanvre indien a balancé son présumé fournisseur.  En effet, tout a commencé le 20 janvier dernier, aux environs de 11heures, lors d’une fouille routine que les éléments de la Brigade de recherche du commissariat urbain de Ziguinchor, en faction sur la route d’Oussouye, ont fait sur un véhicule qui transportait des passagers. Parmi eux, le nommé Assane Mboup, pêcheur de profession. Soumis à un contrôle, il a été retrouvé par devers lui, dans sa gibecière, quatre (04) camelotes de 125 g de chanvre indien. Assane Mboup, conduit à l’unité des limiers, passe aux aveux.
 
«Je reconnais être le propriétaire de la drogue qui est destinée à ma propre consommation», a reconnu Assane Mboup. Né en 1973 à Ziguinchor et domicilié dans le quartier populeux de Périssac, situé à la périphérie de Ziguinchor, M. Mboup poursuit: «Je dois vous avouer que mon fournisseur s’appelle Ousmane Diémé. Il habite à Mamatoro».
 
Repérée, les flics ont effectué une descente musclée à la maison d’Ousmane Diémé. La chasse fructueuse, ils vont épingler le présumé fournisseur de drogue d’Assane Mboup. Sa maison fouillée, il sera retrouvé par devers lui huit cornets de chanvre indien.
 
Entendu à son tour à l’issu de son transfert au commissariat de police, Ousmane Diémé a nié les faits sans convaincre. Le pêcheur Assane Mboup et son présumé livreur de drogue Ousmane Diémé pourraient être déférés, ce mercredi pour trafic, offre et cession de drogue, livre « Libération ».

Avec Pressafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici